Parrainage

Le parrainage comme prolongement du projet KIRA-UKIZE

Galvanisé par l’impact positif du projet agropastoral mené avec les paysans de RUHUMA, à l’est du pays, ainsi que par le projet de microcrédit solidaire réalisé avec les vendeuses précarisées du Marché Central de Bujumbura, KIRA-UKIZE déploie ses activités. En effet, soucieux du bien-être des enfants défavorisés, en 2013 il met en train un système de parrainage.

  • Le parrainage est un merveilleux moyen pour permettre à un enfant vulnérable de grandir en bonne santé
  • D’ être soigné et d’aller à l’école, de ne plus souffrir de la faim et d’être protégé de toute forme d’exploitation.
  • En parrainant un enfant, vous participez à l’amélioration concrète et durable de ses conditions de vie et, indirectement, à celles de toute sa communauté.

Le sens du parrainage dans le contexte du Burundi.

Le Burundi, un des pays les plus petits et les plus pauvres au monde, compte aujourd’hui plus de huit millions et demi d’habitants, avec une densité très élevée.
Bien qu’insuffisamment encadré, le secteur agricole reste le moteur de l’économie nationale et familiale. Il fait vivre 90 % de la population. Les pouvoirs publics ne disposent pas de moyens d’offrir des alternatives d’avenir aux nombreux enfants orphelins ou provenant de familles indigentes, de même qu’aux enfants de la rue. Le parrainage reste donc un des moyens efficace dans la lutte contre la pauvreté et dans la promotion du développement. Parrainer ces enfants défavorisés est souvent l’unique chance pour eux de suivre une scolarité normale et de prétendre à un avenir meilleur.

Pourquoi parrainer la scolarisation.

L’accès à l’éducation pour les enfants burundais n’est malheureusement pas gratuit : les écoles sont payantes. Les enfants doivent se rendre à l’école en uniforme, obligatoire et non fourni; ils doivent également payer leurs livres et fournitures scolaires. Pour le Projet KIRA UKIZE, permettre aux enfants démunis d’aller à l’école, c’est non seulement augmenter leurs chances d’insertion dans leur nouvelle vie mais également celle de ne pas abandonner la scolarisation ou de se retrouver à la rue. Finalement, c’est leur donner de l’espoir en leur montrant que, quelque part, quelqu’un se soucie de leur devenir.

 

Comment procéder ?

Les actions de parrainage et les enfants à parrainer sont choisis par l’association KIRA-UKIZE, partenaire sur place. Cette association « de terrain » est la mieux placée pour identifier les besoins de chaque enfant en souffrance et pour assurer le suivi régulier et l’accompagnement des enfants en lien avec les parrains et marraines. Parmi ces derniers, ceux qui le souhaitent peuvent parfaitement échanger avec leur(s) filleul(s) une correspondance qui apportera encore plus de sens à l’aide apportée et contribuera à la découverte d’un pays et d’une culture différente.

Le bien que tu fais éclairera ta route

Adage Burundais

Quelques témoignages de membres de Kira-Ukize

  • Apporter ma pierre à l'édifice

    Développe-toi, pour qu'à ton tout tu développes ton prochain
    Ce qui m'a attiré chez Kira-Ukize est le fait que tous les projets  soutiennent le développement des personnes précarisées en cherchant avec elles des moyens d’assurer leur subsistance!  Les bénéficiaires ne sont pas considérés comme des assistés, mais comme des collaborateurs qui participent pleinement à leur développement. Tout le monde est le bienvenu chez Kira-Ukize. On peut, chacun, apporter sa pierre à l'édifice.

    Marie-Jo
    Front End Developer

  • Donner un peu de son temps, de son énergie, de son argent... KIRA UKIZE accomplit des petits miracles !

    Dans l'Asbl KIRA UKIZE, j'ai trouvé de l'espoir et de la force : des femmes et des hommes, jeunes et moins jeunes, d'origines diverses, qui s' unissent pour un même combat : la dignité des Burundais. On ne peut pas changer le monde -même avec beaucoup de bonne volonté- mais avec des actes engagés et réfléchis on peut pourtant changer beaucoup pour certaines personnes. Aller à l'école avec le ventre plein, c'est déjà une révolution pour un enfant burundais; et l'y aider, c'est participer au changement. Les besoins sont nombreux et divers mais les solutions existent et les personnes rêvant de les mettre en place aussi, à nous de les soutenir. Donner un peu de son temps, de son énergie, de son argent... Il ne faut pas plus pour aider KIRA UKIZE à accomplir des petits miracles !

    Gioya Kayaga
    Poétesse-itinérante professionnelle