Kira-Ukize renforce son programme de parrainage ! (septembre 2015)

Le parrainage comme prolongement du projet KIRA UKIZE

Le projet KIRA-UKIZE étend encore ses activités. Depuis l’année 2007, ce projet s’occupait de la lutte contre l’insécurité alimentaire au village de Ruhuma situé en Commune Cankuzo à l’Est du Burundi. Il octroyait des vaches aux ménages afin que ceux-ci fertilisent leurs sols devenus stériles. Aujourd’hui, avec l’impact positif produit avec plus de 70 vaches, chaque ménage peut espérer sortir du cycle de la faim.

Pour aller plus loin, le Projet KIRA-UKIZE qui s’intéresse autant aux populations agricoles qu’aux petits commerçants vient d’ouvrir une caisse de micro-crédits à Bujumbura pour venir en aide aux ménages démunis exclus des institutions financières classiques.

Le projet KIRA UKIZE, soucieux du bien-être des enfants défavorisés, compte intervenir en leur faveur via le système de parrainage. En effet, le parrainage est un merveilleux moyen de permettre à un enfant vulnérable de grandir en bonne santé, d’être soigné et d’aller à l’école, de ne plus souffrir de la faim et d’être protégé de toute forme d’exploitation. En parrainant un enfant, vous participez à l’amélioration concrète et durable de ses conditions de vie et, indirectement, celles de toute sa communauté.

Le sens du parrainage dans le contexte du Burundi

Le Burundi, un des pays les plus pauvres au monde, compte aujourd’hui plus de huit millions et demi d’habitants, avec une densité très élevée. De plus, le secteur agricole reste le moteur de l’économie nationale et familiale. En 2011, il contribuait ainsi au PIB à hauteur de 44 % et aux recettes d’exportation à hauteur de 95 %, ceci en fournissant 95 % de l’offre alimentaire et en faisant vivre 90 % de la population. Comme cette démographie galopante liée à la pauvreté ne permet pas aux pouvoirs publics de donner de l’espoir aux nombreux enfants déscolarisés de la campagne et aux enfants de la rue des zones urbaines, le parrainage nous semble un des moyens efficace dans la lutte contre la pauvreté et dans la promotion du développement. Parrainer ces enfants des plus défavorisés est souvent l’unique chance pour eux de suivre une scolarité et d’avoir un avenir meilleur.

Le parrainage pour la scolarisation.

Compte tenu de ce contexte défavorable, l’insertion de ces enfants et la perspective de développement durable de leur milieu ne passera que par l’école. L’accès à l’éducation pour les enfants burundais n’est malheureusement pas gratuit : les écoles sont payantes (20 euros/mois minimum), les enfants doivent se rendre à l’école en uniforme, obligatoire et non fournie, en plus ils doivent payer leurs livres et fournitures scolaires. Pour le Projet KIRA UKIZE, leur permettre d’aller à l’école, c’est augmenter leurs chances d’insertion dans leur nouvelle vie, augmenter leur chance de ne pas abandonner la scolarisation ou de se retrouver à la rue. Finalement, c’est leur donner de l’espoir en leur montrant que, quelque part, quelqu’un se soucie de leur devenir.

Comment faire ?

Les actions de parrainages et les enfants à parrainer seront choisis par l’association KIRA UKIZE, partenaire sur place. Cette association « de terrain » est la mieux placée pour identifier les besoins de chaque enfant en souffrance. Deux formules de parrainage pourront être envisagées.

  • Si le parrainage est nominatif, l’argent sera affecté en priorité au soutien individuel d’un élève ou d’un enfant nécessitant un appui financier pour la poursuite de sa scolarité. Une partie de l’argent est réservée au bon fonctionnement de la famille où vit l’enfant.
  • – Si le parrainage est collectif, l’argent sera utilisé sans distinction pour les enfants en grande difficulté du village ou de la communauté soutenue.

Résultats attendus.

Suite aux parrainages, les dons mensuels ou ponctuels pourront contribuer à améliorer les conditions de vie de votre filleul et de tout son village. Il permettra par exemple de :

  • donner un accès à l’eau potable grâce à la construction de puits
  • favoriser l’accès aux soins médicaux grâce à la rénovation d’hôpitaux
  • développer une alimentation saine et variée grâce à la formation des agriculteurs
  • et enfin aux enfants d’aller à l’école en fournissant du matériel scolaire

L’association partenaire se chargera localement du suivi régulier et de l’accompagnement des enfants en lien avec les parrains. Les parrains qui le souhaitent peuvent parfaitement échanger avec leur(s) filleul(s) une correspondance qui apportera encore plus de sens à l’aide apportée.

Par surcroit, cet échange fort entre le parrain et le filleul est un moyen extraordinaire de faire connaissance avec un pays et une culture différente !

Le parrainage constituera un engagement moral avec l’enfant. En parrainant, vous décidez de le soutenir dans la durée afin de l’aider à construire un avenir meilleur. Néanmoins, le parrainage n’est pas un engagement financier. Le parrain est libre à tout moment de résilier son parrainage.